Livraison GRATUITE à partir de EUR 50,00 d'achat

Les 5 Leçons de la course à pied

Les 5 Leçons de la course à pied

Tout est parti du confinement en 2019, il m'a fait faire des choses folles. Dont une inscription au fameux trail "Sierre-Zinal" en Suisse une course de 31km avec plus de 2000m de dénivelé positif. convaincu de l'expérience je me suis alors inscrit à un marathon l'année suivante !

Bien que je n'aimais pas plus que cela la course à pied avant. c'était plutôt un enfer pour moi. mais comme pendant le confinement le seul moyen de sortir était pour des activités sportives. J'ai décidé de mettre mes chaussures et découvrir ma région. Comment je suis passé de quelques kilomètres au début à un marathon ? Juste une routine qui c'est imposée un peu toute seule. je faisais des sortis de 2-3km, puis 5, puis 10, puis 15 et alors je me suis inscrit à mon trail. 

il m'est parfois dur de garder la routine mais je vie la course à pied plutôt par période en dehors du fitness. J'essaie d'aller courir 1-2x par semaine malgré tout. Quand je prépare une course plutôt 3 à 4x.

Cela a été un jolie voyage de me mettre à la course à pied. Bien que je sois encore novice, j'ai appris quelques leçons. Que j'espère qu'en les partageant, je pourrai t'encourager à chausser et partir courir !

Les 5 Leçons de la course à pied

1. Ta perception est tout.

J'ai toujours pensé que je n'étais pas "un coureur". Je me suis dit des excuses.  La vérité est que je n'étais qu'un débutant et que nous pouvons tous devenir des coureurs. Lorsque tu commences à faire une nouvelle activité physique, cela va être inconfortable et difficile. Mais avec la persévérance, je te promets que tu la détesteras moins et peut-être même l'aimera. Il te suffit de t'y tenir assez longtemps pour voir des premiers résultats arriver.

2. La constance est la clé.

Suite au point précédent, la cohérence a changé la donne pour moi. Pendant des années, j'avais lancé ma routine de fitness ici et là quand je ne pouvais pas aller à la salle. Peut-être une fois par semaine ou toutes les deux semaines. Courir n'est jamais vraiment devenu plus facile et je n'ai jamais amélioré mon rythme. Cependant, dès que l'habitude c'est installée et que j'ai commencé à courir quelques fois par semaine. Tout a changé. En un mois, mon rythme est passé de 5,45 à 6 minutes par km à environ 5 à 5,30 minutes. Cela m'a donné un feu sous mon cul pour continuer à progresser. J'ai commencé à me pousser pour courir un peu plus vite et un peu plus loin, ce qui était extrêmement inconfortable mais cela a fonctionné. Maintenant, je peux courir confortablement de longues distances (10,15, 20, 25 km même plus avec un petit entraînement sérieux avant) et mon rythme est passé de 4à 5,15 minutes par km selon la distance et le dénivelé. Tout ce qu'il a fallu, c'est de la constance et la volonté de me pousser hors de ma zone de confort.

3. C'est amusant d'être un débutant.

Je suis dans l'industrie du fitness depuis plusieurs années. J'ai l'impression d'avoir atteint un point avec mes entraînements habituels où ma progression est plus lente et régulière. Cependant, avec la course à pied, mes progrès sont rapides. J'ai fais ce que l'on appelle les "gains de débutant". Trop génial de voir une telle progression à nouveau. C'est motivant de pousser mon rythme, d'augmenter ma distance et d'analyser mes temps intermédiaires. J'ai l'impression d'avoir un tout nouvel ensemble d'objectifs auxquels je n'avais jamais accès auparavant et ils me donnent envie de courir. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi passionné par l'exercice, et c'est rafraîchissant de ressentir ça !

4. La forme physique est transférable.

Je suis convaincu que mes entraînements de musculation et de yoga m'ont aidé à progresser dans la course à pied. Ce sont des éléments complémentaires du fitness. Mon tronc est stable et engagé, les muscles et les articulations de mes jambes sont forts en soulevant des poids et peuvent mieux gérer l'impact de la course. Le yoga me donne la souplesse nécessaire dans les muscles. Je ne pense vraiment pas que j'aurais progressé aussi rapidement dans ma course à pied sans ces autres formes d'entraînement.

5. Les affirmations changent la donne.

 

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.